mai 31, 2021 3 lire la lecture

Les Pop Fidgets et autres jouets sensoriels en silicone ont envahi TikTok et les cours de récréation des écoles primaires. S'agit-il d'une mode passagère, d'une aide à la concentration, ou des deux ?

Selon le Dr Katherine Isbister, professeur de médias informatiques à l'université de Californie, la bougeotte est un comportement assez répandu, et le fait qu'il soit de plus en plus reconnu a conduit à une augmentation de l'innovation autour de produits comme le Pop Fidget, qui sont intentionnellement conçus et commercialisés pour supporter la bougeotte.

"Souvent, les gens se contentent d'utiliser ce qui leur tombe sous la main - un trombone, une clé USB", explique-t-elle. "Les gens disent que les Fidgets les aident à faire attention et à se concentrer, et ils disent aussi que les Fidgets peuvent les aider à se calmer ou à travailler sur des sentiments comme la colère."

Les enfants ne font pas exception. Isbister déclare qu'il n'y a pas encore eu assez de "recherches scientifiques rigoureuses" sur les jouets de manipulation, mais elle affirme que les études qu'elle a menées avec des enfants et leurs soignants sur la manipulation impliquent que "les bons types de manipulation semblent aider les enfants à se concentrer et à gérer leurs émotions".

Mme Isbister collabore actuellement avec des spécialistes de l'apprentissage socio-émotionnel des enfants, dont le Dr Julie Schweitzer de l'université de Californie Davis, afin de mener des recherches sur l'impact des objets de flibuste sur l'attention des personnes souffrant de TDAH.

Elle explique que certains thérapeutes recommandent les objets à remuer aux personnes qui gèrent le TDAH, à condition que ces dispositifs n'attirent pas l'attention des autres par le mouvement ou le bruit. Cela pourrait expliquer l'essor et la disparition rapides du fidget spinner.

 

Définition du TDAH

Le Trouble du Déficit de l´Attention avec ou sans Hyperactivité est une affection neurobiologique du cerveau pouvant produire des difficultés d'attention, de l'hyperactivité et de l'impulsivité.

Nous avons tous, de temps à autre, des difficultés à rester immobile, à nous concentrer ou à contrôler un comportement impulsif. Toutefois, chez la personne présentant un TDAH, les symptômes sont si persistants et envahissants qu'ils perturbent la vie quotidienne à l'école, au travail et lors des interactions avec les amis et la famille.

Selon une étude dirigée par le Dr Michel Bader, pédopsychiatre, les troubles du déficit d´attention avec ou sans hyperactivité concernent au moins 4% des enfants et adolescents en âge de scolarité.

Les causes fondamentales du TDAH ne sont pas encore suffisamment connues. Toutefois, il semble de plus en plus évident que le TDAH a un fondement biologique. Plusieurs études démontrent une disposition génétique ainsi qu´un dysfonctionnement du métabolisme cérébral qui sont à l'origine du trouble.

Le déficit d'attention reflète des difficultés de concentration. L'enfant n´arrive pas à se concentrer longtemps, il est facilement distrait, semble souvent ne pas écouter quand on lui parle, évite de s´engager dans une activité demandant une attention soutenue et perd souvent les objets nécessaires à son travail ou à ses activités. L'hyperactivité se traduit par des difficultés à rester tranquille. L'enfant remue souvent les mains ou les pieds, parle trop, quitte souvent sa place et agit comme s'il était « monté sur des ressorts ». Quant à l'impulsivité, elle se manifeste par une tendance à l'irritabilité et par des difficultés à contrôler les émotions, les frustrations et le stress. Les trois composantes précitées varient en degré de sévérité et en intensité d'un enfant à l'autre.

Il n'y a pas de test unique pour déceler le TDAH. Pour poser un diagnostic, il faut procéder à une évaluation complète et détaillée. Les renseignements de diverses sources, en particulier des parents, des médecins et des enseignants, aideront le professionnel à poser un diagnostic précis à l'aide des échelles d'évaluation standardisées.

Bien que des personnes présentant un TDAH peuvent réussir dans la vie, sans dépistage ni traitement approprié du trouble, le TDAH peut avoir des conséquences graves, dont l'échec scolaire, la dépression, le manque d'estime de soi, les problèmes de relations personnelles, l'abus de substances et les troubles du comportement. Il est donc extrêmement important de l'identifier au plus tôt pour pouvoir le juguler.

Sources: The Guardian, www.aspedah.ch


Laisser un commentaire

Les commentaires sont approuvés avant leur publication.